Engie : « Depuis des décennies, la France cherche sa voie en matière de gouvernement des entreprises »

Si le non-renouvellement d’Isabelle Kocher à la tête de l’énergéticien, qui doit être entériné jeudi, met en lumière le climat de suspicion et d’opacité qui règne dans l’Hexagone autour de la gouvernance des groupes, c’est bien au conseil d’administration et non à l’opinion de nommer les patrons, estime Philippe Escande, […] Lire la suite »