APRIL – Résultats semestriels au 30 juin 2019

APRIL 
Résultats semestriels au 30 juin 2019

Croissance soutenue du cœur d’activité du groupe

  • Chiffre d’affaires en hausse de 7,0 % à 526,5 M€ (+ 4,1 % en proforma1)
  • Marge brute2 en croissance de 5,8 % à 234,6 M€
  • Résultat opérationnel courant en hausse de 17,5 % à 49,5 M€
  • Résultat net impacté par le programme de recentrage du groupe

Le groupe APRIL enregistre, pour les six premiers mois de l’année 2019, un chiffre d’affaires consolidé de 526,5 M€, en croissance de 7,0 % en publié par rapport à l’an dernier, et un résultat opérationnel courant en progression de 17,5 % à 49,5 M€.

A la suite de cette annonce, Emmanuel Maillet, Directeur général adjoint du groupe APRIL, a déclaré :  

« Nous avons enregistré de bonnes performances opérationnelles lors de ce premier semestre 2019. Le courtage est en hausse sur nos deux branches d’activité, Santé-Prévoyance et Dommage, et notamment sur nos marchés phares, ce qui contribue à la hausse de nos principaux indicateurs financiers.

Au cours du semestre, nous avons aussi initié la transformation du groupe vers un modèle plus ouvert et multimarque : notre gamme d’assurance de prêt inclut aujourd’hui des produits APRIL et des produits de marques représentatives du marché telles qu’AXA et plus récemment Generali. Cette gamme enrichie sera disponible sur notre Marketplace dont le lancement est imminent, ce qui nous permettra de garantir à nos courtiers partenaires l’accès à la meilleure offre pour répondre aux besoins de chacun de leurs clients.

Enfin, nous avons continué le recentrage du groupe, en cédant notamment des activités non stratégiques, comme la santé locale au Royaume-Uni et en Irlande, et l’assurance dommage en Colombie. »

GROUPE

Groupe (IFRS – en M€) S1 2019 S1 2018 Variation
Chiffre d’affaires consolidé 526,5 492,1 + 7,0 %
PF : + 4,1 %
Commissions et honoraires de courtage 289,9 261,0 + 11,1 %
PF : + 5,5 %
Primes d’assurance 236,6 231,0 + 2,4 %
PF : + 2,3 %
Marge brute 234,6 221,6 + 5,8 %
Résultat financier 9,0 5,5 + 62,4 %
Résultat opérationnel courant 49,5 42,2 + 17,5 %
Résultat opérationnel 37,2 42,3 – 12,2 %
Résultat net (part du groupe) 14,0 27,5 – 49,0 %

Le Conseil d’administration statuant sur l’arrêté des comptes sociaux et consolidés semestriels d’APRIL s’est tenu le 5 septembre 2019. Les comptes ont fait l’objet d’une revue limitée par les commissaires aux comptes et le rapport financier est disponible sur le site Internet du groupe.

APRIL a enregistré, au cours du premier semestre de l’exercice 2019, un chiffre d’affaires consolidé de 526,5 M€, en hausse de 7,0 % en publié par rapport au premier semestre 2018.

Détail de l’évolution du chiffre d’affaires de 2018 à 2019 – en M€  
Chiffre d’affaires consolidé au 30/06/2018 492,1
Impact des effets de change + 0,1
Acquisitions + 15,5
Déconsolidations – 1,7
Chiffre d’affaires proforma au 30/06/2018 505,9
Croissance des commissions et honoraires de courtage + 15,2
Croissance des primes d’assurance + 5,4
Chiffre d’affaires consolidé au 30/06/2019 526,5

Le chiffre d’affaires proforma du premier semestre 2018 s’élève à 505,9 M€. Il neutralise des effets de change non significatifs sur la période (+ 0,1 M€) et intègre des variations nettes de périmètre pour + 13,7 M€. Celles-ci correspondent notamment à l’intégration de Benecaid en avril 2018 et de La Centrale de Financement en septembre 2018, qui contribuent à la branche Santé-Prévoyance, ainsi qu’aux cessions d’activités ayant eu lieu au cours du second semestre 2018 en Lituanie, Turquie, Serbie et Roumanie, qui contribuaient à la branche Dommage. 

Ainsi, à périmètre et change constants, les primes d’assurance à fin juin 2019 ressortent en croissance de + 2,3 % à 236,6 M€. Les commissions de courtage s’élèvent quant à elles à 289,9 M€ et affichent une hausse de + 5,5 %, portées par la croissance des deux branches d’activité d’APRIL (+ 7,4 % pour la branche Dommage et + 4,3 % pour la branche Santé-Prévoyance).

Cette dynamique de croissance se retrouve dans la marge brute, qui ressort en hausse de 5,8 % à 234,6 M€. Cette croissance résulte d’une hausse de 8,5 %, à 208,2 M€, des activités de courtage et d’une baisse de 11,2 % du portage de risque, à 26,3 M€.

Le résultat financier du premier semestre s’établit à 9,0 M€, en hausse de 4,5 M€, dont 2,0 M€ correspondent à des plus-values sur cession d’actifs financiers et 2,1 M€ à la mise à la juste valeur des actifs, en application de la norme IFRS 9.  

Le résultat opérationnel courant s’élève à 49,5 M€, en hausse de 17,5 % par rapport au premier semestre 2018. En excluant l’impact de la variation de la mise à la juste valeur des actifs lié à IFRS 9, qui représente 3,8 M€, la croissance est principalement portée par la bonne dynamique de la branche Santé-Prévoyance.

Sur la période, les cessions et restructurations opérées par le groupe ont entraîné des charges qui représentent l’essentiel des 12,3 M€ d’éléments non courants enregistrés sur la période. Le résultat opérationnel ressort ainsi à 37,2 M€, en baisse de 12,2 %.

Après application d’une charge d’impôt estimée à 21,7 M€ et d’une dotation complémentaire pour risque fiscal de 5 M€, le résultat net (part du groupe) s’établit à 14,0 M€, contre 27,5 M€ pour le premier semestre 2018.

BRANCHE SANTÉ-PRÉVOYANCE

Branche Santé-Prévoyance (IFRS – en M€) S1 2019 S1 2018 Variation
Chiffre d’affaires consolidé 332,0 302,3 + 9,8 %
PF : + 4,5 %
Commissions et honoraires de courtage 191,7 168,3 + 13,9 %
PF : + 4,3 %
Primes d’assurance 140,4 134,0 + 4,7 %
PF : + 4,7 %
Marge brute 152,0 137,7 + 10,4 %
Résultat financier 6,4 5,4 + 19,8 %
Résultat opérationnel courant 48,0 43,5 + 10,3 %

En Santé-Prévoyance, la hausse du chiffre d’affaires de 9,8 % en publié se décompose en une hausse des commissions de courtage de 13,9 % en publié (+ 4,3 % en proforma), et une hausse des primes de 4,7 % en publié et proforma.

La hausse des primes d’assurance est portée par la croissance des portefeuilles en santé et prévoyance destinée aux particuliers.

La bonne croissance des commissions de courtage est liée principalement aux activités d’assurance de prêt, qui bénéficient de l’intégration de La Centrale de Financement. Les activités de santé internationale et de santé et prévoyance individuelle sont en hausse.

La hausse de la marge brute (+10,4 % à 152,0 M€) est portée par l’intégration de La Centrale de Financement, la croissance des activités de santé internationale, ainsi que le développement des activités de santé et prévoyance destinées aux particuliers et aux professionnels.

Le résultat opérationnel courant de la branche s’établit à 48,0 M€, en hausse de 10,3 % par rapport au premier semestre 2018. Il bénéficie notamment de la hausse de marge brute sur la période et de mesures d’optimisation des coûts.

BRANCHE DOMMAGE

Branche Dommage (IFRS – en M€) S1 2019 S1 2018 Variation
Chiffre d’affaires consolidé 195,2 191,0 + 2,2 %
PF : + 3,1 %
Commissions et honoraires de courtage 98,6 93,6 + 5,4 %
PF : + 7,4 %
Primes d’assurance 96,6 97,4 – 0,8 %
PF : – 1,0 %
Marge brute 82,6 83,9 – 1,6 %
Résultat financier 1,6 0,9 + 82,2 %
Résultat opérationnel courant 5,7 5,7 + 0,5 %

En Dommage, la hausse du chiffre d’affaires de 2,2 % en publié se décompose en une croissance des commissions de courtage de 5,4 % en publié et 7,4 % en proforma, ainsi qu’une légère baisse des primes de 0,8 % en publié et 1,0 % en proforma.

Les commissions de courtage bénéficient des bonnes performances des activités de courtage grossiste, particulièrement en auto, en deux roues et en plaisance. Elles sont toutefois freinées dans leur croissance par des portefeuilles en baisse sur certaines niches au Canada.

La baisse de la marge brute (- 1,6 % à 82,6 M€) se décompose principalement en une progression des activités de courtage grossiste en France et d’assurance voyage, contrebalancée par une diminution de la marge brute des activités d’assurance, en lien avec la volonté du groupe de se recentrer vers le courtage.

Le résultat opérationnel courant de la branche Dommage est stable par rapport à l’an dernier et s’établit à 5,7 M€.

SITUATION FINANCIÈRE

Groupe (IFRS – en M€) 30/06/2019 31/12/2018 Variation
Capitaux propres (part du groupe) 630,2 617,7 + 2,0 %
Provisions pour risques et charges 40,4 37,8 + 6,9 %
Dettes financières (hors IFRS 16) 43,3 51,9 – 16,5 %
% des capitaux propres 6,9 % 8,4 % – 1,5 pt
Trésorerie nette retraitée 214,6 184,7 + 16,2 %

Au 30 juin 2019, APRIL continue d’afficher une structure financière saine :

  • 630,2 M€ de capitaux propres consolidés (part du groupe), en hausse de 12,5 M€ par rapport au 31 décembre 2018, et des provisions pour risques et charges3 en hausse de 2,6 M€ à 40,4 M€ ;
  • Un endettement financier de 43,3 M€, soit 6,9 % des capitaux propres (part du groupe), constitué d’un emprunt conclu en 2017 à des conditions de marché favorables et d’engagements pris dans le cadre de la politique de croissance externe du groupe (compléments de prix et engagements de rachat de minoritaires).

ENJEUX ET PERSPECTIVES

Au cours du premier semestre 2019, le résultat opérationnel courant a bénéficié de l’impact d’IFRS 9. En excluant cet effet, la croissance aurait été de 8,1 %.

Au vu de ces éléments, le groupe ajuste son objectif de croissance de résultat opérationnel courant, qui est désormais attendu en hausse de 6 à 10 % par rapport à 2018 avant impact potentiel du plan de recentrage.

Emmanuel Maillet, Directeur général adjoint du groupe APRIL, présentera ces résultats lors d’une conférence téléphonique avec diaporama le jeudi 5 septembre à 18h30. Elle sera accessible à l’adresse www.april.com/investisseurs/webcast et disponible en réécoute le lendemain (section Investisseurs / Nos actualités financières / Webcasts – audiocasts).

Si vous souhaitez suivre la conférence par téléphone uniquement, veuillez composer l’un des numéros suivants et donner à l’opérateur le mot de passe « APRIL » :

  • France : +33 (0) 1 7037 7166
  • Royaume-Uni : +44 (0) 20 3003 2666
  • Suisse : +41 (0) 43 456 9986

ANNEXES

  • Analyse du chiffre d’affaires
  • Compte de résultat consolidé simplifié
  • Bilan consolidé simplifié
  • Tableau des flux de trésorerie consolidé simplifié
  • Tableau de passage de la marge brute
  • Tableau de passage de la trésorerie nette retraitée

MISE À DISPOSITION DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

Le rapport financier semestriel est mis à la disposition du public ce jour et déposé sur le site de l’Autorité des marchés financiers. Il peut être consulté sur le site Internet d’APRIL, à l’adresse www.april.com (section Investisseurs / Informations réglementées / Rapports financiers semestriels) et sur le site de l’AMF (www.amf-france.org).

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

  • Publication du chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2019 : 29 octobre 2019, après clôture des marchés

CONTACTS

Analystes et investisseurs
Guillaume Cerezo : +33 (0)4 72 36 49 31 / +33 (0)6 20 26 06 24 – guillaume.cerezo@april.com

Presse
Samantha Druon : +33 (0)7 64 01 74 35 – samantha.druon@insign.fr

Ce communiqué contient des éléments prospectifs qui sont basés sur des appréciations ou des hypothèses raisonnables à la date du communiqué qui pourraient évoluer ou être modifiées en raison, en particulier, d’aléas ou d’incertitudes et de risques liés à l’environnement économique, financier, réglementaire et concurrentiel, des risques exposés dans le Document de Référence 2018 et aux éventuels risques inconnus ou non significatifs à ce jour qui pourraient survenir ultérieurement. La Société s’engage à publier ou communiquer d’éventuels rectificatifs ou mises à jour de ces éléments dans le cadre de l’obligation d’information périodique et permanente à laquelle est soumise toute société cotée.

À propos du groupe APRIL

Créé en 1988, APRIL est un groupe international de services en assurance implanté dans 28 pays, dont l’ambition est de proposer à ses clients une expérience de l’assurance plus facile et plus accessible. Ses 3 900 collaborateurs conçoivent, distribuent et gèrent des solutions spécialisées d’assurance (santé-prévoyance, dommage, mobilité et protection juridique) ainsi que des prestations d’assistance pour ses partenaires et clients – particuliers, professionnels et entreprises. Coté sur Euronext Paris (Compartiment B), le groupe a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 997,2 millions d’euros.

ANNEXE 1 : ANALYSE DU CHIFFRE D’AFFAIRES

Chiffre d’affaires par branche

IFRS – en M€ 6M 2019 6M 2018 Variation 6M 2018 PF Variation PF
Santé-Prévoyance 332,0 302,3 + 9,8 % 317,7 + 4,5 %
Commissions et honoraires 191,7 168,3 + 13,9 % 183,7 + 4,3 %
Primes d’assurance 140,4 134,0 + 4,7 % 134,0 + 4,7 %
Dommage 195,2 191,0 + 2,2 % 189,4 + 3,1 %
Commissions et honoraires 98,6 93,6 + 5,4 % 91,8 + 7,4 %
Primes d’assurance 96,6 97,4 – 0,8 % 97,6 – 1,0 %
Eliminations interbranches – 0,8 – 1,2 + 38,6 % – 1,2 + 38,3 %
Chiffre d’affaires consolidé 526,5 492,1 + 7,0 % 505,9 + 4,1 %

Chiffre d’affaires par trimestre

IFRS – en M€ 2019 2018 Variation 2018 PF Variation PF
1er trimestre 259,2 240,6 + 7,7 % 247,6 + 4,7 %
2ème trimestre 267,4 251,4 + 6,3 % 258,3 + 3,5 %
3ème trimestre 256,8
4ème trimestre 248,4
Total 997,2


ANNEXE 2 : COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SIMPLIFIE

(IFRS – en M€) 30 juin 2019 31 décembre 2018
Chiffre d’affaires 526,5 492,1
Produits financiers nets de charges hors coût de l’endettement 9,0 5,5
Total produits des activités ordinaires 535,5 497,6
Charges techniques d’assurance (218,8) (198,5)
Charges ou produits nets de cessions de réassurance 1,3 (9,3)
Autres achats et charges externes (132,9) (124,9)
Impôts, taxes et versements assimilés (14,8) (13,0)
Charges de personnel (105,1) (100,0)
Dotations aux amortissements (17,0) (9,4)
Dotations aux provisions nettes de reprises 1,9 (0,8)
Autres produits et charges opérationnels courants (0,5) 0,5
Résultat opérationnel courant 49,5 42,2
Autres produits et charges non courants (12,3) 0,2
Résultat opérationnel 37,2 42,3
Charges de financement (0,6) (0,0)
Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence (0,1) (0,1)
Impôts sur les bénéfices (21,7) (14,1)
Résultat net des activités poursuivies 14,8 28,1
Résultat net des activités abandonnées (0,0) (0,0)
Résultat net de l’ensemble consolidé 14,8 28,1
Part revenant aux minoritaires 0,7 0,6
Résultat net (part du groupe) 14,0 27,5
Résultat par action (en €) 0,34 0,68


ANNEXE 3 : BILAN CONSOLIDE SIMPLIFIE

(IFRS – en M€) 30 juin 2019 31 décembre 2018
Immobilisations incorporelles 343,2 347,1
  dont écarts d’acquisition 264,6 269,5
Actifs au titre du droit d’utilisation 62,3
Immobilisations corporelles 13,0 13,6
Placements financiers 573,2 608,4
Part des cessionnaires et rétrocessionnaires dans les provisions techniques 229,6 214,5
Autres 24,5 27,7
Total actifs non-courants 1 245,8 1 211,4
Créances nées des opérations d’assurance ou de réassurance acceptées 142,2 126,8
Créances nées des opérations de cession en réassurance 38,9 33,6
Créances clients 675,1 265,9
Trésorerie et équivalent de trésorerie 176,9 136,2
Autres 92,6 37,0
Total actifs courants 1 125,8 599,4
TOTAL ACTIF 2 371,6 1 810,8
Capitaux propres – Part du Groupe 630,2 617,7
Intérêts minoritaires (0,4) (0,6)
Total capitaux propres 629,8 617,1
Provisions techniques des contrats d’assurance 663,4 503,7
Provisions pour risques et charges 40,4 37,8
Impôts différés passif 3,5 4,1
Dettes financières 43,3 51,9
Dettes sur obligations locatives 62,5
Total passif non courant 813,1 597,4
Concours bancaires courants 19,4 16,3
Dettes nées des opérations d’assurance ou de réassurance acceptées 82,8 51,5
Dettes nées des opérations de réassurance cédées 73,1 61,8
Dettes d’exploitation 522,0 344,1
Autres 231,4 122,5
Total passifs courants 928,6 596,2
TOTAL PASSIF 2 371,6 1 810,8

ANNEXE 4 : TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDE SIMPLIFIE

(IFRS – en M€) 30 juin 2019 31 décembre 2018
Résultat net part du groupe 14,0 27,5
Résultat net des activités abandonnées 0,0 (0,0)
Part des minoritaires dans le résultat des sociétés intégrées 0,7 0,6
Résultat net des activités poursuivies 14,8 28,1
Capacité d’autofinancement 64,7 57,6
Variation BFR lié à l’activité (32,6) (23,1)
Flux de trésorerie d’exploitation des activités abandonnées (0,0) (0,0)
Flux nets liés à l’activité 32,1 34,4
Investissements nets en immobilisations corporelles et incorporelles (10,6) (11,0)
Investissements nets en placements financiers 40,54 (21,1)
Flux nets sur acquisitions de sociétés consolidées (10,4) (23,2)
Investissement dans les entreprises mises en équivalence (1,0)
Flux de trésorerie d’investissement des activités abandonnées
Flux nets liés aux investissements 19,5 (56,4)
Augmentation de capital liée à l’exercice des stock-options
 Augmentation de capital liée aux minoritaires dans les sociétés intégrées
Acquisitions et cessions d’actions propres 0,0 (0,0)
Dividendes versés (7,8) (11,7)
Variation nette des emprunts (7,3) (1,9)
Flux de trésorerie de financement des activités abandonnées
Flux net des opérations de financement (15,1) (13,6)
Incidence des conversions 1,0 (0,2)
Variation de la trésorerie nette 37,6 (35,7)

           

ANNEXE 5 : TABLEAU DE PASSAGE DE LA MARGE BRUTE

(IFRS – en M€) 30 juin 2019 30 juin 2018
Chiffre d’affaires 526,5 492,1
Produits financiers des compagnies d’assurance 7,0 5,6
Commissions de courtage versées aux intermédiaires (81,4) (68,3)
Charges techniques d’assurance (218,8) (198,5)
Charges ou produits nets de cessions de réassurance 1,3 (9,3)
Autres (0,0) 0,1
Marge brute 234,6 221,6
Dont courtage 208,2 192,0
Dont portage de risque 26,3 29,6

ANNEXE 6 : TABLEAU DE PASSAGE DE LA TRÉSORERIE NETTE RETRAITÉE

(IFRS – en M€) 30 juin 2019 1 janvier 2019
Trésorerie et équivalent de trésorerie 176,9 136,2
Concours bancaires courants (19,4) (16,3)
Trésorerie nette 157,5 119,9
Comptes à terme 57,1 64,8
Trésorerie nette retraitée 214,6 184,7


1 PF ou proforma : chiffre d’affaires à périmètre et taux de change constants. Il tient compte des éventuelles acquisitions, cessions ou changements de méthode de consolidation, ainsi que de la variation du taux de change, calculée sur la base des comptes n-1 convertis au taux de change de l’année en cours.

2 La marge brute permet de comparer les différents modèles d’activité de courtage avec les activités d’assurance et de représenter la contribution de chaque activité à la création de valeur du groupe :
–              Pour les activités de courtage, la marge brute est constituée de la différence entre les commissions enregistrées en chiffre d’affaires et les commissions versées aux intermédiaires comptabilisées en autres achats et charges externes.
–              Pour les activités de portage de risques, la marge brute représente la somme du résultat technique et du résultat financier.

3 La société a reçu une proposition de rectification émise par l’Administration sur l’activité de réassurance du groupe. Comme indiqué dans l’annexe aux comptes consolidés, une provision de 20,0 M€ a été constatée dans les comptes clos au 30 juin 2019.

                [4] Principalement lié à la cession de comptes à terme.

Pièce jointe