« Aux Etats-Unis, quand le consommateur va, tout va »

La croissance américaine, au deuxième trimestre, a été sauvée par la consommation. Celle-ci manque à l’appel en France, où l’activité est portée par l’investissement. Ce déclage durera-t-il ?, interroge Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde ».

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire