Bridgestone : la direction et les salariés ont signé un «accord de méthode»

Durant cinq mois, les parties discuteront des «scénarios alternatifs à la fermeture» de l’usine de Béthune, a affirmé la ministre déléguée à l’Industrie. Agnès Pannier-Runacher se rend lundi sur place.

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire