Crise des sous-marins : le président de Naval Group rompt le silence

EXCLUSIF – Dans un entretien au Figaro, Pierre Éric Pommellet, assure que le matin même du jour de la dénonciation du contrat, le gouvernement australien « avait accepté l’offre de Naval Group qui aurait permis d’engager une nouvelle phase du programme ».

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire