Et si la banque se servait du secret bancaire pour masquer des erreurs ?

Le secret bancaire est censé protéger le client de la banque, et non la banque qui, devant un chèque aux noms de deux bénéficiaires, ne vérifie pas lequel doit recevoir les fonds, et commet ainsi une faute.

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire