iTeos annonce ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2021 et présente l’actualité de ses activités

– Premiers patients ayant été traités dans le cadre d’un essai clinique d’anticorps monoclonal anti-TIGIT, l’EOS-448, en association avec le pembrolizumab et avec l’inupadénant chez des patients atteints de tumeurs solides

– Développement clinique avancé de l’inupadénant, l’EOS-850, un antagoniste des récepteurs A2A, avec le début d’une expansion du mélanome résistant PD-1 en combinaison avec le pembrolizumab, ainsi qu’une étude planifiée explorant davantage de nouveaux biomarqueurs prédictifs

– A reçu un paiement initial total de 625 millions de dollars à la clôture de l’accord de collaboration pour le développement et la commercialisation avec GSK pour l’EOS-448

– Solde de trésorerie de 899,8 millions de dollars au 30 septembre 2021, offrant un flux jusqu’en 2026 pour soutenir les plans de développement clinique de l’EOS-448 et de l’inupadénant, ainsi qu’un pipeline croissant de programmes précliniques

– La société tiendra une conférence téléphonique aujourd’hui à 16h30 HNE.

CAMBRIDGE, Massachusetts et GOSSELIES, Belgique, 12 nov. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) — iTeos Therapeutics, Inc. (Nasdaq : ITOS), une société biopharmaceutique au stade clinique pionnière dans la découverte et le développement d’une nouvelle génération de traitements d’immuno-oncologie hautement différenciés pour les patients, a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour le troisième trimestre clos au 30 septembre 2021 et fourni les récents faits marquants de son activité.

« Nous avons continué à réaliser des progrès cliniques significatifs en faisant progresser nos immunothérapies de nouvelle génération dans de multiples indications de cancer. Nous avons officiellement conclu notre collaboration transformatrice avec GSK, nous permettant ainsi d’initier de nouvelles combinaisons d’immunothérapie ayant le potentiel d’améliorer les résultats pour les patients. Cela inclut l’association de l’anti-PD-1, du Jemperli (dostarlimab) récemment approuvé par GSK avec notre anticorps monoclonal anti-TIGIT, l’EOS-448, et avec l’EOS-448 et notre antagoniste du récepteur de l’adénosine A2A au stade clinique hautement différencié, l’inupadénant », a déclaré Michel Detheux, Ph.D., président-directeur général d’iTeos. « Nous sommes ravis d’avoir commencé à exécuter nos plans de développement clinique accéléré, en initiant le dosage dans les cohortes évaluant l’EOS-448 en combinaison avec le pembrolizumab et l’inupadénant. Nous avons également commencé à doser des patients atteints de mélanome résistant au PD-1 dans le cadre d’un essai évaluant l’inupadénant associant le pembrolizumab. Nous restons concentrés sur la conversion de notre innovation scientifique en résultats cliniques améliorés pour les patients et prévoyons de lancer plusieurs essais de combinaisons supplémentaires au cours des mois à venir. »

Points forts des programmes

EOS-448 : anticorps monoclonal anti-TIGIT IgG1 conçu pour engager le récepteur Fc-gamma (FcγR) et pour améliorer la réponse antitumorale par le biais d’un mécanisme à multiples facettes.

  • En juillet 2021, iTeos a conclu son accord de collaboration de développement et de commercialisation avec GSK pour l’EOS-448 qui a été initialement annoncé en juin 2021. Dans le cadre de cet accord, iTeos a reçu un paiement initial de 625 millions de dollars et est éligible à recevoir jusqu’à 1,45 milliard de dollars en paiements échelonnés potentiels à la réalisation de certaines étapes commerciales et de développement.
  • iTeos et GSK font progresser diverses combinaisons innovantes d’agents immuno-oncologiques potentiels de nouvelle génération. Deux essais seront initiés dans les mois à venir. Le premier, valuant le doublet de l’anti-PD-1 de GSK (dostarlimab) avec l’EOS-448 et le second, un triplet de cette combinaison ajoutant de l’inupadénant.
  • En septembre, iTeos a dosé les premiers patients dans un essai clinique de l’EOS-448 en association avec le pembrolizumab et l’inupadénant chez des patients atteints de tumeurs solides.
  • La société lancera un essai clinique au cours du premier trimestre 2022 évaluant l’EOS-448 à la fois en monothérapie et en combinaison avec l’iberdomide de Bristol Myers Squibb chez des patients atteints de myélomes multiples.

Inupadénant (EOS-850) : conçu comme un antagoniste insurmontable à petites molécules hautement sélectif du récepteur A2A de l’adénosine, le seul récepteur d’adénosine à haute affinité exprimé sur différentes cellules immunitaires présentes dans le micro-environnement tumoral.

  • iTeos a terminé le recrutement de patients dans la cohorte évaluant l’innocuité de l’inupadénant en combinaison avec la chimiothérapie et le pembrolizumab, ainsi que la cohorte d’expansion de la monothérapie dans le cancer de la prostate.
  • La société a lancé une cohorte d’expansion évaluant l’inupadénant en combinaison avec le pembrolizumab chez les patients atteints de mélanome résistant au PD-1.
  • Sur la base des résultats présentés lors de l’ASCO en juin 2021, démontrant que l’expression du récepteur A2A est associée aux résultats cliniques chez les patients atteints de tumeurs solides traitées avec l’inupadénant à agent unique, iTeos prévoit d’explorer un biomarqueur de sélection des patients dans l’essai de phase 1b/2a en cours.
  • La société prévoit de faire progresser l’inupadénant dans des essais contrôlés randomisés en combinaison sur la base du profil d’innocuité et de tolérance établi dans les combinaisons et les données cliniques encourageantes observées à ce jour.

Programmes précliniques : iTeos continue de faire progresser les programmes de recherche axés sur des cibles supplémentaires qui complètent le mécanisme d’action des programmes A2AR et TIGIT ou abordent des voies supplémentaires d’immunosuppression. Comme indiqué précédemment, iTeos a nommé un candidat supplémentaire ciblant un nouveau mécanisme dans la voie de l’adénosine pour des études expérimentales d’homologation de nouveaux médicaments.

Événements à venir

  • Piper Sandler 33e conférence annuelle sur les soins de santé, du 30 novembre au 2 décembre 2021

Résultats financiers du troisième trimestre 2021

  • Situation de trésorerie : la Société disposait d’une trésorerie et d’équivalents de trésorerie de 899,8 millions de dollars au 30 septembre 2021, par rapport à 340,0 millions de dollars au 30 septembre 2020. Ce solde de trésorerie offre un flux jusqu’en 2026.
  • Revenus des licences : le chiffre d’affaires des licences s’est élevé à 104,3 millions de dollars pour le trimestre clos au 30 septembre 2021, par rapport à 0 million de dollars pour le même trimestre de 2020. Ce chiffre d’affaires est dû à la reconnaissance d’une partie du paiement initial reçu à la suite de l’accord de licence et de collaboration avec GSK au cours du trimestre. Des informations supplémentaires concernant la comptabilisation des revenus liés à l’accord de collaboration seront incluses dans le formulaire 10-Q de la société pour le trimestre clos au 30 septembre 2021.
  • Dépenses de recherche et développement (R&D) : les dépenses de R&D se sont élevées à 16,1 millions de dollars pour le trimestre clos au 30 septembre 2021, par rapport à 8,7 millions de dollars pour le même trimestre de 2020. Cette hausse est principalement attribuable à une augmentation des activités liées aux essais cliniques pour l’EOS-448 et l’inupadénant, ainsi qu’à l’augmentation des dépenses pour les programmes précliniques de la société et ses effectifs.
  • Frais généraux et administratifs (G&A) : les frais généraux et administratifs se sont élevés à 8,8 millions de dollars pour le trimestre clos au 30 septembre 2021, par rapport à 4,8 millions de dollars pour le même trimestre de 2020. Cette augmentation est principalement attribuable à l’augmentation des effectifs et des honoraires professionnels et autres coûts associés à l’entrée en bourse.
  • Bénéfice/Perte net(-te) : le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires s’est élevé à 69,6 millions de dollars, soit un bénéfice net de 1,98 dollar par action de base et 1,86 dollar par action diluée pour le trimestre clos au 30 septembre 2021, comparativement à une perte nette attribuable aux actionnaires ordinaires de 11,6 millions de dollars, ou une perte nette de 0,48 dollar par action de base et diluée pour le même trimestre de 2020.

Détails de la conférence téléphonique :
iTeos Therapeutics tiendra une conférence téléphonique et une webdiffusion aujourd’hui, mercredi 10 novembre, à 16h30 HNE. Pour accéder à la conférence téléphonique en direct, veuillez composer le 833-927-1758 (national) ou le 929-526-1599 (international) avec le code d’accès à la conférence 861337. Une webdiffusion audio en direct de l’événement sera également accessible à partir de la page News and Events du site Web de la société à l’adresse https://investors.iteostherapeutics.com/news-and-events/events. La webdiffusion archivée sera disponible environ deux heures après la fin de l’événement et pendant une semaine après l’appel.

À propos d’iTeos Therapeutics, Inc.
iTeos Therapeutics est une société biopharmaceutique au stade clinique pionnière dans la découverte et le développement d’une nouvelle génération de traitements immuno-oncologiques hautement différenciés pour les patients. iTeos Therapeutics tire parti de sa compréhension approfondie de l’immunologie du cancer et des voies immunosuppressives pour concevoir de nouveaux produits candidats qui ont le potentiel de pleinement restaurer la réponse immunitaire contre le cancer. Son pipeline innovant comprend deux programmes au stade clinique ciblant de nouvelles voies d’immuno-oncologie validées conçues avec des propriétés pharmacologiques optimisées pour améliorer les résultats cliniques. Le premier anticorps candidat, l’EOS-448, est un anticorps anti-TIGIT puissant, à affinité élevée avec un domaine Fc fonctionnel, conçu pour améliorer la réponse antitumorale par le biais d’un mécanisme immunitaire modulatoire à multiples facettes, progressant actuellement dans plusieurs indications en collaboration avec GSK. La société fait également progresser l’inupadénant, un antagoniste du récepteurA2A de l’adénosine de nouvelle génération conçu pour combattre l’immunosuppression du cancer dans des essais de validation dans plusieurs indications suite à une activité encourageante en tant que monothérapie dans la phase 1. iTeos Therapeutics a son siège social à Cambridge, dans le Massachusetts, avec un centre de recherche à Gosselies, en Belgique.

Publication d’informations sur Internet

iTeos publie régulièrement des informations qui peuvent être importantes pour les investisseurs dans la section « Investisseurs » de son site Web à l’adresse www.iteostherapeutics.com. La société encourage les investisseurs actuels et potentiels à consulter régulièrement notre site Web pour obtenir des informations importantes sur iTeos.

Énoncés prospectifs
Afin de fournir aux investisseurs d’iTeos une compréhension de ses résultats actuels et de ses perspectives futures, le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995 et d’autres lois fédérales sur les valeurs mobilières. Les déclarations contenues dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des déclarations de faits historiques peuvent être considérées comme des énoncés prospectifs. Des mots tels que « croit », « anticipe », « prévoit », « s’attend à », « fera », « pourrait », « a l’intention de », « prépare », « envisage », « potentiel », « possible » et des expressions similaires sont destinés à identifier des énoncés prospectifs. Ces déclarations prospectives comprennent des déclarations relatives à nos plans cliniques et aux étapes à venir, y compris nos plans de lancement d’un essai clinique avec le doublet de l’anti-PD-1 de GSK, Jemperli (dostarlimab) et l’EOS-448 ainsi qu’un triplet de cette combinaison ajoutant de l’inupadénant, celui d’initier plusieurs essais de combinaisons supplémentaires dans les mois à venir, un essai clinique au premier trimestre 2022 évaluant l’EOS-448 en monothérapie et en association avec l’iberdomide de BMS chez les patients atteints de myélome multiple, d’explorer un biomarqueur de sélection des patients dans l’essai de phase 1b/2a en cours évaluant l’inupadénant, et faire progresser l’inupadénant dans des essais contrôlés randomisés en association ; disposer d’un flux de trésorerie jusqu’en 2026 pour soutenir les plans de développement clinique de l’EOS-448 et de l’inupadénant, et d’un pipeline croissant de programmes précliniques ; les avantages potentiels de notre collaboration avec GSK, y compris les essais cliniques prévus et les paiements échelonnés potentiels en vertu de l’accord ; et les avantages potentiels de nos produits candidats.

Ces énoncés prospectifs impliquent des risques et des incertitudes, dont beaucoup échappent au contrôle d’iTeos. Les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus par ces énoncés prospectifs en raison de ces risques et incertitudes. Les facteurs de risque connus sont notamment les suivants : les conditions du marché ; les avantages et opportunités attendus liés à l’accord entre iTeos et GSK peuvent ne pas être réalisés ou peuvent prendre plus de temps que prévu en raison de diverses raisons, incluant toute incapacité des parties à exécuter leurs engagements et obligations en vertu de l’accord, les défis et incertitudes inhérents à la recherche et au développement de produits et aux limites de fabrication ; iTeos peut rencontrer des coûts imprévus ou dépenser des liquidités plus rapidement que prévu en raison de défis et d’incertitudes inhérents à la recherche et au développement de produits et à la fabrication de produits biologiques ; le succès des essais précliniques et des essais cliniques précoces ne garantit pas que les essais cliniques ultérieurs seront fructueux, et les premiers résultats d’un essai clinique ne prédisent pas nécessairement les résultats finaux ; les données pour nos produits candidats peuvent ne pas être suffisantes pour obtenir l’approbation réglementaire ; iTeos peut ne pas être en mesure d’exécuter ses plans d’affaires, y compris de respecter les étapes et les délais réglementaires prévus ou planifiés, les plans de recherche et de développement clinique, et de commercialiser ses produits candidats, pour diverses raisons, dont certaines peuvent échapper au contrôle d’iTeos, y compris les limites éventuelles des ressources financières et autres de la société, les limites de fabrication qui peuvent ne pas être anticipées ou résolues en temps voulu, les décisions règlementaires, judiciaires ou d’agence telles que les décisions de l’United States Patent and Trademark Office concernant les brevets qui couvrent nos produits candidats et l’impact de la pandémie de COVID-19 ; et les risques identifiés sous la rubrique « Risk Factors » (Facteurs de risque) dans le rapport trimestriel d’iTeos sur formulaire 10-Q pour le trimestre clos au 30 septembre 2021 déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), ainsi que d’autres documents déposés auprès de la SEC par la société que vous êtes invité(e) à examiner. Les déclarations concernant le flux de trésorerie de la société n’indiquent pas quand la société pourra accéder aux marchés boursiers.

N’importe lequel des risques ci-dessus pourrait affecter matériellement et négativement les activités, les résultats d’exploitation et le cours de négociation des actions ordinaires d’iTeos. Nous avertissons les investisseurs qu’ils ne doivent pas se fier indûment aux énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse. iTeos n’assume aucune obligation de mettre à jour publiquement ses énoncés prospectifs en fonction d’événements ou de circonstances postérieurs à la date des présentes.

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :

Contacts auprès des investisseurs :
Ryan Baker
iTeos Therapeutics, Inc.
Ryan.Baker@iteostherapeutics.com

Contacts auprès des médias :
media@iteostherapeutics.com