«Je n’aurais jamais pensé me retrouver là» : aux Restos du Cœur, les nouveaux visages de la précarité

PORTRAITS – À Paris, le centre de Cesselin a vu ses inscriptions bondir de 88% en un an. Avec la crise, des étudiants ne pouvant plus exercer de petits boulots ont pour la première fois poussé les portes des Restos.

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire