« Le trop-plein a plombé le cours du cobalt »

Il y a un an, le métal bleu se négociait à 100 000 dollars la tonne, contre 31 000 aujourd’hui. Malgré l’éclatement de cette bulle spéculative, le cobalt attise toujours la convoitise des investisseurs, analyse Laurence Girard, journaliste au « Monde ».

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire