Les anti-Linky décrochent une petite victoire à Tours

Le tribunal de grande instance, qui avait été saisi par une centaine de particuliers, a demandé le retrait des compteurs intelligents chez treize d’entre eux pour des raisons médicales. Mais Enedis, en charge du déploiement du boîtier, va faire appel.

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire