« Les premières de cordée sont des femmes de classe populaire qui se démènent quotidiennement »

Les « gilets jaunes » sont initialement des automobilistes, singulièrement des femmes, excédées par la limitation de vitesse à 80 km/h, la multiplication des radars et l’inflation du prix des carburants, constate l’économiste Olivier Baguelin dans une tribune au « Monde ».

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire