Matières premières : « Et si l’orge était plus précieuse que le blé ? »

Depuis l’été, le cours de l’orge s’est enflammé et la tonne tutoie la barre des 200 euros. Pour le bonheur des céréaliers français, explique dans sa chronique Laurence Girard, journaliste au « Monde ».

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire