Nucléaire : nouveau retard confirmé pour l’EPR de Flamanville

L’Autorité de sûreté nucléaire demande à EDF de reprendre huit soudures situées dans des endroits difficiles d’accès. Le réacteur ne pourra pas démarrer avant 2022, au plus tôt.

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire