Quand le risque de harcèlement détermine l’orientation des étudiantes

Dans sa chronique mensuelle, l’économiste Paul Seabright cite une étude américaine menée auprès de 4 000 étudiants de l’université de Delhi, qui pointe les effets de long terme du harcèlement sexuel sur leur évolution professionnelle.

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire