Quand les banques veillent jalousement sur leurs œuvres d’art

Plus d’une trentaine d’établissements financiers à travers le monde ont accumulé des trésors, la plupart du temps ignorés du public, mais dignes des plus grands musées. Seul l’italien UniCredit se sépare d’une partie de sa collection.

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire