Règle des 3% de déficit: pourquoi Emmanuel Macron a changé d’avis

ANALYSE – Le président de la République défendait en 2017 «le respect de nos engagements européens en restant dans l’épure des 3% de déficit». Il juge désormais «d’un autre siècle» le débat autour de cette règle.

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire