Ressources Robex Inc. atteint un nouveau chiffre d’affaires trimestriel record de 45,9 millions CAD

QUÉBEC, 26 nov. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) — Ressources Robex Inc. (« Robex » ou « la Société ») (TSXV : RBX/FWB : RB4) est heureuse de publier ses résultats financiers pour le trimestre terminé le 30 septembre 2020.

Tous les montants sont présentés en dollars canadiens (CAD).

Faits saillants du troisième trimestre de 2020 :

  • AUGMENTATION DES VENTES D’OR DE 80 % 

    Au cours du troisième trimestre de 2020, 18 121 onces d’or ont été vendues pour un montant de 45,9 millions CAD, incluant la totalité des stocks de lingots d’or au 30 juin de 7 831 onces pour un montant de 19,5 millions CAD, comparativement à 13 276 onces d’or pour un montant de 25,5 millions CAD pour la même période en 2019, soit une augmentation de 80 %.

    Pour rappel, l’écart entre le nombre d’onces d’or vendues et le nombre d’onces d’or produites durant les périodes est attribuable au calendrier des expéditions, mais aussi à la gestion des liquidités de la Société.

  • AUGMENTATION DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL DE NAMPALA DE 224 %

    L’exploitation minière a généré un résultat opérationnel de 28 millions CAD pour le troisième trimestre de 2020 comparativement à 8,6 millions CAD pour la même période en 2019, incluant 3,5 millions CAD d’amortissement des immobilisations pour ce trimestre de 2020 et 7,4 millions CAD pour la même période en 2019. En octobre dernier, la Société a déposé un rapport technique NI 43-101 comprenant l’estimation des ressources et réserves minérales de la mine de Nampala au 31 juillet 2020, portant la durée de vie de la mine de Nampala à plus de 8 ans et donc d’ajuster le rythme d’amortissement.

  • COÛTS DE PRODUCTION

    Nous constatons une baisse provisoire de 29 % de la production du troisième trimestre de 2020, qui a atteint 10 706 onces comparées aux 15 175 onces pour la même période en 2019.

    • La saison des pluies à Nampala a été extrêmement abondante et longue cette année, rendant le minerai du fond de la fosse principale inaccessible. Normalement, chaque printemps, il est déposé sur le « ROM pad » du minerai plus riche pour maintenir le niveau de production en prévision de la saison des pluies ; période où l’excavation des fosses est plus difficile. Toutefois, la restriction du nombre de personnes sur le site minier, durant le confinement au deuxième trimestre de 2020, a limité les travaux d’excavation de fosse et par conséquent, a empêché de faire cette anticipation. Au troisième trimestre de 2020, nous avons dû traiter du minerai d’une teneur plus faible (0,86 g/t comparativement à 1,05 g/t pour la même période en 2019). 
    • Aussi, l’ouverture de la fosse à l’est a mené à traiter le minerai de surface qui, comme cela a été le cas à l’époque dans la fosse principale, est d’une teneur plus faible que le cœur de la zone minéralisée.

En conséquence :

Le coût de maintien tout inclus par once vendue1 est de 1 072 CAD pour le troisième trimestre de 2020 comparativement à 893 CAD pour la même période en 2019. Cette augmentation est principalement expliquée par cette baisse de teneur qui implique un plus faible nombre d’onces produites pour un même tonnage de minerai traité.

Plutôt que de lisser cette situation ponctuelle, il a été décidé d’exécuter le plan minier à son optimum économique, quitte à avoir un trimestre affichant une apparente contreperformance de production. Ceci ne nous a toutefois pas empêchés d’obtenir une production globale pour les 9 premiers mois de l’année 2020 équivalente à la même période en 2019. Il est important de noter que depuis le début du quatrième trimestre, la mine de Nampala a retrouvé un minerai plus riche et donc une production conforme à celle obtenue avant la saison des pluies.

Les coûts de production capitalisés à titre de frais de découverture ont été de 4,7 millions $ au troisième trimestre de 2020, découlant du fait que l’exploitation de nouvelles fosses autour de la fosse principale en 2020 implique provisoirement un décapage et donc nécessite ponctuellement l’extraction d’une plus grande quantité de stérile afin d’atteindre le minerai.

  • FLUX DE TRÉSORERIE LIÉS AUX ACTIVITÉS D’EXPLOITATION2 REPRÉSENTANT 202 % DE CEUX DE LA MÊME PÉRIODE EN 2019

    Les activités d’exploitation de la Société ont généré des flux de trésorerie de 28,1 millions CAD (0,047 CAD par action1), correspondant à 61 % du chiffre d’affaires, comparativement à 13,9 millions CAD (0,024 CAD par action1) pour la même période en 2019.

Exploitation minière : Nampala, Mali

  Troisièmes trimestres
terminés les 30
 septembre
    Périodes de neuf mois
terminé
es les 30 septembre
 
  2020   2019   2020   2019  
Données d’exploitation        
Minerai extrait (tonnes) 406 005   477 676   1 364 376   1 378 787  
Minerai traité (tonnes) 438 367   512 377   1 398 547   1 370 536  
Stérile extrait (tonnes) 1 559 460   645 784   3 924 692   2 309 402  
Ratio de découverture opérationnel 3,8   1,4   2,9   1,7  
Teneur traitée (g/t) 0,86   1,05   0,99   1,01  
Récupération (%) 88,2 % 87,7 % 89,1 % 86,5 %
Onces d’or produites 10 706   15 175   39 545   38 324  
Onces d’or vendues 18 121   13 276   39 267   35 971  
Données financières        
(arrondis au millier de dollars près)        
Produits — Ventes d’or 45 864 000   25 478 000   92 442 000   64 789 000  
Charges d’exploitation minière 11 194 000   7 489 000   22 357 000   22 027 000  
Redevances minières 1 085 000   681 000   2 226 000   1 891 000  
Charges administratives 2 095 000   1 284 000   6 295 000   4 626 000  
Amortissement des immobilisations corporelles et
    incorporelles
3 488 000   7 384 000   17 635 000   23 193 000  
Résultat opérationnel sectoriel 28 002 000   8 640 000   43 929 000   13 052 000  
Statistiques        
(en dollars)        
Prix de vente moyen réalisé (par once) 2 531   1 919   2 354   1 801  
Coût comptant d’exploitation (par tonne traitée)1 20   16   17   17  
Coût comptant total (par once vendue)1 678   615   626   665  
Coût de maintien tout inclus (par once vendue)1 1 072   893   1 064   988  
Charges administratives (par once vendue) 116   97   160   129  
Amortissement des immobilisations (par once vendue) 192   556   449   645  

Pour plus d’informations, le rapport de gestion et les états financiers consolidés intermédiaires résumés (non audités) de Robex sont disponibles sur le site Internet de la Société dans la section Investisseurs à l’adresse : robexgold.com. Ces rapports et d’autres documents produits par la Société sont également disponibles à l’adresse : sedar.com.

Amélioration continue

La mine de Nampala reste concentrée sur l’amélioration des performances de production sécuritaire avec :

  • Début novembre, il a été mis en service une ligne de rejet passant le diamètre de 315 à 450 mm afin d’augmenter la production tout en diminuant la vitesse des pompes ;
  • Les travaux d’installation d’un concasseur à cône sont planifiés, les équipements sont en cours de réception ;
  • La finalisation d’un nouvel atelier mécanique. Celui-ci plus grand est surtout beaucoup plus proche du cœur de l’usine et permettra un temps d’intervention plus rapide ;
  • Une cuve de 500 m3 de gasoil est en cours d’installation afin d’améliorer les réserves de gasoil et de mieux sécuriser la production.

Afin d’améliorer la sécurité du site, 9 membres de la Garde nationale sont désormais postés en permanence sur le site de Nampala et ils viennent renforcer l’équipe de gendarmerie et notre propre service de sécurité.

Mot du président, M. Georges Cohen :

La performance est extrêmement satisfaisante malgré une augmentation légère des coûts résultant d’une saison des pluies particulièrement difficile cette année et des conséquences de la pandémie.
Des initiatives sont continuellement en cours afin d’optimiser les performances de la mine de Nampala.
Notre campagne de prospection est toujours très prometteuse; les efforts financiers et le travail réalisé permettront, je l’espère, d’augmenter à terme la production annuelle.

Pour informations :

Ressources Robex Inc.

Benjamin Cohen, CEO
Augustin Rousselet, CFO/COO
Siège social : (581) 741-7421
info@robexgold.com

Le présent communiqué comporte des énoncés pouvant être considérés comme des « renseignements prévisionnels » ou des « énoncés prospectifs » en termes de droit des sûretés. Ces renseignements prévisionnels sous-tendent des incertitudes et des risques, dont certains échappent au contrôle de Robex. Les réalisations et les résultats finaux peuvent différer considérablement des prévisions formulées implicitement ou explicitement. Ces écarts peuvent être attribuables à de nombreux facteurs, notamment à l’instabilité du prix des métaux sur le marché, aux conséquences de la fluctuation du taux de change et des taux d’intérêt, à une évaluation inexacte des ressources, aux risques en matière d’environnement (durcissement de la réglementation), à des situations géologiques imprévues, à des conditions d’exploitation défavorables, aux risques politiques inhérents à l’exploitation minière dans les pays en développement, à un changement de politiques gouvernementales ou de règlements (lois et politiques), à une incapacité d’obtenir les permis et les approbations nécessaires auprès des organismes gouvernementaux ou à tout autre risque lié à l’exploitation et au développement miniers. Rien ne garantit que les circonstances prévues dans ces énoncés prospectifs surviendront, voire qu’elles profiteront à Robex le cas échéant. Les renseignements prévisionnels sont fondés sur les estimations et les opinions de l’équipe de direction de Robex au moment de leur publication. Robex ne s’engage aucunement à rendre publics des mises à jour ou des changements concernant ces énoncés prospectifs à la lumière de nouveaux renseignements ou évènements, ou pour tout autre motif, sauf si les lois en matière de valeurs mobilières l’exigent. La Bourse de croissance TSX ou le fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assume aucune responsabilité quant à l’authenticité ou à la précision de ce communiqué.

1 Le coût comptant d’exploitation, le coût comptant total, le coût de maintien tout inclus et les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation par action sont des mesures financières non conformes aux IFRS pour lesquelles il n’existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS. Se reporter à la section « Mesures non conformes aux IFRS » du rapport de gestion.
2 Les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation excluent la variation nette des éléments hors trésorerie du fonds de roulement.