Virbac : solide croissance de +8,4% du chiffre d’affaires à taux constants à fin septembre 2019

Solide croissance de +8,4% du chiffre d’affaires à taux constants à fin septembre 2019

 

Communiqué diffusé le 11 octobre 2019

CHIFFRES CLÉS
Chiffre d’affaires
Neuf mois 2019

 

697,3 m€

Évolution
globale

 

+9,9%

Croissance à taux
de change constants

 

+8,4%

Croissance à change
et périmètre constants 1

 

+8,4%  dont

animaux de compagnie +12,8% animaux de production +2,5%

1   L’évolution à taux de change et périmètre constants correspond à la croissance organique des ventes hors variation des taux de change en calculant l’indicateur de l’exercice considéré et celui de l’exercice précédent sur la base de taux de change identiques (le taux de change utilisé est celui de l’exercice précédent), et hors variation de périmètre en calculant l’indicateur de l’exercice considéré sur la base du périmètre de consolidation de l’exercice précédent.

Chiffre d’affaires consolidé trimestriel
Le chiffre d’affaires du Groupe au troisième trimestre s’est élevé à 233,6 millions €, en progression de +14,3% à taux réels et +12,2% hors effet favorable des taux de change. Toutes les zones affichent de solides performances et notamment l’Europe, les États-Unis et l’Asie-Pacifique qui tirent la croissance du trimestre. Aux États-Unis, l’activité progresse de +45,4% à taux réels (+38,3% à taux constants) grâce à la gamme dentaire, l’Iverhart et les antibiotiques, avec un effet de base favorable sur le trimestre. Les ventes de la gamme Sentinel sont, quant à elles, restées stables en comparaison de la même période en 2018. En dehors des États-Unis, la croissance atteint +10,8% à taux réels (+9,3% à taux constants), reflétant le dynamisme de l’Europe portée par d’excellentes performances notamment au Royaume-Uni, en Allemagne et sur l’activité export de la zone. Dans la même tendance, l’Asie-Pacifique et l’Amérique latine, continuent à contribuer positivement à la croissance tirées respectivement par l’Inde, l’Australie, le Japon et la Chine, ainsi que par le Brésil. Enfin sur le plan des gammes, la croissance provient essentiellement des produits du segment des animaux de compagnie tels que la gamme dentaire, les antiparasitaires, le petfood et les produits de spécialités. Par ailleurs, les produits à destination des bovins tels que les vaccins et les compléments nutritionnels, et les produits antiparasitaires d’aquaculture participent à la performance du trimestre.

Chiffre d’affaires cumulé à fin septembre
Le chiffre d’affaires ressort à 697,3 millions € contre 634,3 millions € sur la même période en 2018, soit une évolution globale de +9,9%. Hors impact favorable des taux de change, notamment le dollar américain, le peso mexicain et le yen, le chiffre d’affaires est en progression de +8,4%.

Toutes les zones continuent d’afficher une croissance soutenue à fin septembre en comparaison de la même période de 2018, le Groupe réalise ainsi huit trimestres consécutifs de croissance à taux constants. Aux États-Unis, l’activité continue à progresser sur la période de +32,2% à taux réels (+25,2% à taux de change constants), cette croissance bénéficie néanmoins d’un effet de base important, constaté à fin juin, lié au déstockage dans la distribution au premier semestre 2018, qui avait impacté les ventes ex-Virbac. Les ventes aux États-Unis des produits Virbac ex-distributeurs vers les cliniques vétérinaires, sont globalement stables par rapport à la même période de 2018. Les produits pour les vers du cœur sont en retrait par rapport à 2018, avec une forte croissance à deux chiffres de la gamme Iverhart, qui vient partiellement compenser l’érosion des ventes de Sentinel. Les autres gammes, à l’instar des ventes dans les autres canaux de distribution, continuent leur progression à deux chiffres poussées par le dynamisme des produits dentaires, spécialités et antibiotiques.

En dehors des États-Unis, le Groupe progresse notablement de +6,8% à taux réels, soit +6,0% à taux constants. En Europe, le chiffre d’affaires bondit grâce à un excellent troisième trimestre (+4,8% à taux réels et +4,7% à taux constants). Les principaux contributeurs à cette performance sont les pays d’Europe du Nord (dont le Royaume-Uni et l’Allemagne),  l’Espagne, qui compense le retrait de l’Italie ; la France quant à elle est en très léger repli sur un marché lui-même en retrait. En Asie-Pacifique, l’évolution à taux réels est de +7,5% (+6,1% à taux de change constants). La croissance a été très soutenue en Chine et au Japon, l’Inde bénéficie d’une croissance en amélioration à fin septembre, et le retard de la Nouvelle-Zélande est compensé par l’Australie. En Amérique latine hors Chili, le Groupe confirme la bonne orientation de début d’année. L’activité a continué à croître de +11,5% à taux réels (+9,9% à taux de change constants), grâce à la forte contribution du Brésil et du Mexique. Enfin au Chili, l’activité affiche une bonne croissance de +10,4% à taux réels (+7,2% à taux constants), tirée essentiellement par les ventes des vaccins injectables et des antiparasitaires destinés à l’aquaculture.

Sur le plan des espèces, le chiffre d’affaires dans le segment des animaux de compagnie progresse globalement de +14,8% à taux réels  (+12,8% à taux constants), porté par les bonnes performances de l’ensemble des gammes (antiparasitaires, petfood, dentaire, spécialités). Dans le segment des animaux de production la croissance est plus modérée à +3,4% à taux réels (+2,5% à taux constants). L’aquaculture progresse de +10,3% à taux constants grâce notamment au dynamisme des ventes de vaccins injectables et antiparasitaires pour les saumons. Le secteur des ruminants progresse, quant à lui, de +2,0% à taux constants grâce aux ventes de vaccins et compléments nutritionnels pour bovins, qui compensent la baisse des antibiotiques, et enfin le secteur de l’élevage industriel (porcs et volailles) est en léger repli à -0,7% à taux constants impacté par la nouvelle réglementation sur la prescription des antibiotiques en Italie.

Perspectives

Suite à la très bonne performance du troisième trimestre, le Groupe relève la perspective de croissance annuelle du chiffre d’affaires à taux constants entre 5% et 7% par rapport à 2018. Le ratio de «résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d’acquisitions» sur «chiffre d’affaires» devrait maintenant progresser d’environ 2,5 points par rapport à 2018 à taux de change constants. Sur le plan financier, le strict contrôle des capitaux engagés devrait désormais permettre un désendettement autour de 60 millions € à taux constants sur l’année.

Par ailleurs, en 2019 le ratio financier (dette nette/Ebitda) doit respecter à nouveau les obligations du contrat bancaire initial, et devra en conséquence se situer en dessous de 3,75 à fin décembre 2019. Le financement du Groupe est principalement assuré au travers d’une ligne RCF (Revolving credit facility) de 420 millions € à échéance avril 2022, ainsi que de prêts bancaires bilatéraux, de financement de la BEI (Banque européenne d’investissement), et de contrats désintermédiés Schuldschein, dont les échéances se situent entre quatre et dix ans.

CHIFFRES CONSOLIDÉS
Chiffres non audités
en millions d’euros
2019 2018 Évolution Évolution
à taux de change constants 1
Évolution
à change et périmètre constants 1
Chiffre d’affaires du 1er trimestre 217,5 193,5 +12,4% +10,9% +10,9%
Chiffre d’affaires du 2e trimestre 246,2 236,5 +4,1% +3,1% +3,1%
Chiffre d’affaires du 3e trimestre 233,6 204,3 +14,3% +12,2% +12,2%
Chiffre d’affaires à fin septembre 697,3 634,3 +9,9% +8,4% +8,4%

 

Œuvrer depuis toujours pour la santé animale
Virbac propose aux vétérinaires, éleveurs et propriétaires de plus de 100 pays une gamme pratique de produits et services pour diagnostiquer, prévenir et traiter la majorité des pathologies tout en améliorant la qualité de vie des animaux. Grâce à ces solutions innovantes couvrant plus de 50 espèces, Virbac contribue jour après jour à l’évolution de la santé animale.

 

Pièce jointe