Vitor Constancio : « Les nationalismes menacent à nouveau de détruire la prospérité économique »

Selon l’ancien numéro deux de la Banque centrale européenne, le péril qui pèse sur l’indépendance des instituts monétaires est moins important en Europe qu’aux Etats-Unis et dans d’autres parties du monde.

Powered by WPeMatico

Laissez un commentaire